I.Alimentation et Restauration – Culture

03/05/2012

La culture

 

 

 

1)  La culture Suisse

2)  Les différentes cultures

3)  Les préférences des Genevois

 

1) La Suisse se constitue de 4 langues nationales donc de plusieurs cultures. La culture italienne, pour la région du Tessin, l’une des principales perçues dans le monde, la culture allemande et autrichienne pour les régions suisse alémanique et la culture romande pour les régions où on parle le français. Les plats caractérisant la Suisse sont les plats traditionnels au fromage (la raclette et la fondue) mais les röstis également. Les produits représentatifs sont le chocolat dont l’exportation débute vers la fin du XIXème siècle (en 1880), le fromage, le vin dont la tradition date du temps des romains.

2) D’autres sont perçus au cours du temps, les cultures américaines, chinoises, thaïlandaises, portugaises, espagnoles, africaines, japonaises et turques dû à l’immigration.

Commençons par la culture américaine, l’apparition du premier FastFood le 20 octobre 1976 à Genève, dans la rue du Mont- Blanc, a été le début du changement des modes de consommations. L’entreprise MacDonald est une multinationale, c’est-à-dire qu’elle possède des sièges dans beaucoup d’autres pays, dont la Suisse fait partie (119 pays). On peut donc considéré le MacDonald comme le plus grand de tous les FastFood, avec 32’737 restaurants. Les FastFoods, dit la restauration rapide en français, est un style de restauration dont l’objectif est de faire gagner du temps à la clientèle grâce à l’importation des plats.

Puis la cuisine chinoise, une des plus connue dans le monde et probablement celle qui a le plus de diversité. On constate, qu’il y a vingt ans en arrière, des restaurants et épiceries chinois sont apparus en Suisse.
De plus, la culture japonaise est aussi devenue populaire. Les plats japonais sont composés de viandes, de poissons, de riz, de nouilles, de légumes et d’algues habituellement aromatisés d’épices. Les repas plus spécifiques sont les sushis, sashimi, les nouilles, les plats à la sauce, les fritures et les beignets. Cela fait dix ans que ces spécialités sont vendus dans les grands supermarchés et les restaurants de cette origine. Contrairement au FastFood les sushis ne sont pas mauvais pour la santé.

En plus de ces deux cultures semblables on peut y inclure la Thaïlandaise, qui ressemble énormément. Elle est connue pour ces saveurs originales telles que le curry, citronnelle, coriandre et basilic rouge.

La culture portugaise depuis l’émigration s’est beaucoup développée en Suisse particulièrement à Genève.

La cuisine espagnol est très diversifiée en revanche difficile à déterminer en raison des différences culturelles par les divers régions.

La culture africaine s’est bien répandue dans notre société ces dernières années. Les épiceries africaines et les restaurants sont bien plus nombreux qu’auparavant en raison de l’immigration.

Pour finir, la culture turque qui s’est bien répandue en Suisse, il a beaucoup de restaurants de kebabs.

Nous pouvons ainsi constater que la Suisse en plus de ces quatre cultures, en dispose d’autres qui sont entrain de se développer de jour en jour.

3) Selon une étude réalisée en 2008, 78% des genevois montrent leurs préférences pour les produits régionaux en raison de la fraîcheur, l‘aspect et du prix. Cette étude démontre que pour les acheteurs genevois, consommer des produits régionaux permet de soutenir l’économie locale, d’aider à garder des emplois dans des bonnes conditions et à préserver le paysage. Les produits les plus souhaités sont les légumes et les fruits puis arrivent la viande, les produits laitiers et le vin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *