G. Le campement des Indignés Genevois

28/04/2012

Ce mouvement genevois est essentiellement basé dans le parc mythique des Bastions, où sont représentés les 4 personnages historiques Genevois. Le camp basé au bastion est étendu dans une bonne partie du parc, pour ainsi former un amas de tente où sont installées plus de trente tantes. Le camp est organisé de façon précise, chacun a un rôle au jour le jour. La vaisselle sera faite par une personne un jour, une autre personne le fera le jour suivant, ainsi de suite. Et ce pour toutes les tâches affiliées au camp genevois. Les soirs, ils se réunissent pour ouvrir des débats très enrichissant pour chacun d’eux, sur les thèmes qu’ils les réunissent a suivre ce mouvement des indignés. Il est question des différences sociales, monétaires, des guerres, problèmes politiques ou de chômage ou encore de logement manquant à Genève. Problème devenu récurant pour tous dans la ville calviniste.

 

Les indignés Genevois n’ont pas eu de problèmes importants avec les forces de l’ordre ou l’administration genevoise, contrairement aux Indignés Zürichois, qui eux, ont été chassé de leur campement. Pourtant un malentendu a éclaté entre le conseil d’administration et certain indignés, leurs menaçant de partir, sinon la Police et la Police municipale allait intervenir. Une dizaine de tentes furent enlevées par certains indignés. Ils retrouvèrent leur campement quelques jours plus tard pour continuer leurs manifestations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *