G. Introduction Mouvement des Indignés

28/04/2012

La première manifestation des Indignés Genevois a débuté, par un rassemblement de personnes désirant soutenir les Indignés Espagnol, basé à la Puerta del Sol à Madrid. Cette manifestation s’est effectuée, essentiellement à travers les réseaux sociaux. Commençant, tout d’abord, par des manifestations et leurs fameuses « assemblées générales », qui ont pu, réunir jusqu’à 150 personnes.

A leurs débuts, mi-Octobre 2011, officiellement en temps que le mouvement des Indignés genevois « Occupy Geneva », en référence à « Occupy Wall Street ». Mais l’occupation des Bastions avec un campement, a débuté en Novembre.

 

A Genève, les Indignés se sont installés le 15 Octobre 2011 sans aucune permission dans le parc emblématique Genevois, se donnant le pseudonyme de « Occupy Geneva », en référence au mouvement  de Wall Street.  « Le parc des Bastions avec le parc la grange l’un des plus beaux parcs de Genève », souligne l’élu genevois du PLR, Adrien Genecand. La gauche genevoise s’est montrée plus compréhensive face à ce campement, contrairement à la droite, qui demandait le retrait du camp par les autorités. Le Maire PLR genevois, Pierre Maudet s’occupait initialement du cas, pour ensuite se dessaisir du dossier, prétextant que ses quatre autres collègues de gauche ne s’investissaient pas assez vis-à-vis du mouvement.

Finalement, Pierre Maudet voulait que les occupants du camp partent, tout comme le parti libéral radical genevois, et pour cela, il aura fallu un mort le 6 Février 2012. Bien que, vraisemblablement, le mort n’est pas été un Indigné, mais une personne au contact du mouvement genevois. Rémy Pagani ayant repris le dossier, permettait aux Indignés, une occupation sans demande d’autorisation.

 

Les Indignés, lors de leurs deux premiers mois d’activité intense (Octobre-Novembre) avant que les grands froids arrivent, participaient aux causes genevoises, tels que : La manifestation des aides-soignantes à l’hôpital ou des nettoyeurs à des collectivités, bénévolat dans des œuvres caritatives, soutient des syndicats genevois…

 

 

 

http://www.occupygeneva.ch/?s=pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *