F. Vie Nocturne – Dimensions économiques de la vie nocturne

29/03/2012

Sur le plan économique un client satisfait dépensera plus d’argent. Il dépensera plus d’argent si il est bien servit et que l’endroit lui plaît.

 

Premièrement il consommera peut-être plus et surtout il reviendra et amènera d’autres personnes. Tout ce fait par le bouche à oreille, qui est très important partout car plus il y a de publicité, plus il y aura de monde. Plus il y aura de monde plus les gens consommeront et si les gens consomment plus l’établissement gagne plus.

 

Il y a aussi un facteur très important qui est celui de la popularité, car plus l’établissement est réputé plus l’entrée et les boissons seront chères. Par exemple, à Genève le Java a une très bonne connotation et accueille le plus souvent des personnes ayant les moyens de se payé à boire. Le Java ne fait pas payer l’entrée mais les boissons sont très chères et l’emplacement y est pour beaucoup car il y a beaucoup de personnes aisées qui y mettent les pieds.

 

Au contraire l’Usine accueille des jeunes dès l’âge de 16 ans, qui n’ont pas forcément les moyens de s’offrir des verres à 50 CHF. Ce qui fait que l’économie chez eux n’est pas forcément une grande priorité mais elle est très importantes quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *