F. Vie Nocturne – Bilan

29/03/2012

Nous avons choisis ce sujet car c’est un sujet quotidien et très intéressant puisque nous le vivons. C’est une problématique qui nous touche étant donné que nous sommes jeunes et fêtards. Dans notre groupe, chacun a eu un rôle important et différent. Toutes les choses à faire étaient bien réparties à chaque personne. La chose la plus facile à réaliser était d’avoir un esprit critique sur la problématique et sur le questionnaire car nous avions tous le même avis dès le départ ce qui nous a permis de garder la même vision des choses. Mais après avoir rassemblé les questions de chacun, nous avons pu établir un questionnaire pertinent. Pour la première interview nous avons été tous les 3. Puis pour la suivante seulement à deux pour qu’une personne puisse rester en classe et avancer la mise en page du travail car le temps était très limité. La dernière s’est faite par mail. Pour les concepts, (localisation, échelles, etc.) nous avons séparé le travail en trois parties égales. A chaque chose notée nous prenions la source d’où provenait l’information. Nous avons résumé tout ce qui se trouvait dans la source en essayant d’insérer les mots du lexique du mieux que nous pouvions. Dans l’ensemble, le travail a bien été répartit et bien fait par tout le monde. Nous avons pu récolter toutes les informations nécessaires. La seule chose qui nous a un peu posé problème était que l’on n’avait pas assez de temps pour approfondir les recherches. Le temps était trop court et la mise en page a pris pas mal de temps. Nous avons également appris des choses que nous ne savions pas, par exemple il y a un maire à Amsterdam exclusivement pour le monde de la nuit. Grâce aux questionnaires et aux recherches nous en savons maintenant plus. Les points forts de notre recherche c’est que nous avons pu trouver assez facilement des articles correspondants à nos besoins, et pour les interviews aussi car Nikita connaît Michael Staudinger donc nous avons eu un interview très vite puis nous avons appelés beaucoup de monde pour pouvoir avoir nos trois rendez-vous. Les points faibles dans notre travail c’est que nous avons fait les interviews proche de la période de Noël, donc les gens que nous avions contacté n’étaient pas forcément disponibles.

 

Nikita : Elle a fait la mise en page. Elle a insérer les fichiers audio des interviews également. Pour les concepts, elle a fait le concept de diffusion et de polarisation. A chaque interview, c’est elle qui posaient les questions et qui les développaient pour que les gens puissent nous donner une réponse complète. Elle a également expliqué et identifier les différents flux en lien avec la problématique.  C’est elle aussi qui s’est chargée de faire un lien entre les enjeux globaux et la réalité locale. Elle a présenté l’historique de la vie nocturne ainsi que l’actualité. Et pour finir, elle a traité la dimension économique du monde de la nuit.

 

Lukas :  C’est lui qui à passer les téléphones aux différents patrons de boîtes de nuits et bars. Il s’est également chargé de faire le concept d’interaction et de localisation. Le seul petit problème qu’il a trouvé était de savoir pourquoi un phénomène se passait ici plutôt qu’ailleurs, car ce n’est pas forcément logique. Et pour finir, il a traité la dimension sociale du monde de la nuit.

 

Samantha : elle a écrit le bilan. Elle a fait le concept de représentation ainsi que d’espace-produit où elle a passé beaucoup de temps sur la recherche des acteurs pour trouver réellement ceux qui agissent et joue un rôle important et primaire. Elle a aussi présenté l’actualité du thème traité ainsi que les perspectives de la vie nocturne. Elle a pu identifier les différentes échelles à l’aide des deux cartes. En trouvant un sondage, elle a rassemblé les avis des personnes et en a ressortit un résumé. Et pour finir, elle a traité la dimension environnementale du monde de la nuit.

Comments :

  1. renaudchristin dit :

    Ok pour le bilan sur le groupe et son fonctionnement.
    Et sur le travail ? Par rapport à vos questionnements qu’avez-vous appris ? Quels sont les points forts et faibles de votre recherche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *