C. Multinationale – Interview

16/03/2012

Interview

 

 

Nous sommes allés interviewer l’ASLOCA (manuscrit et enregistrement) et UBS (enregistrement).

 

Présentation de l’association :

 

L’ASLOCA est une association qui défend les locataires ainsi que les PME. Kailash et Manuel se sont occupés pour trouver une entreprise ou une association pour l’interviewer. Ensuite Fabio et Semir se sont occupés du matériel d’enregistrement.

 

 

 

Points importants relevés durant l’interview

 

Chiffre(les chiffres suivants ont été faits par l’interloculteur) :

 

  • 105 entreprises en 1985 contre 1026 en 2005

 

  • Apporte 1-5 milliards de francs au budget de l’Etat

 

  • 20 entreprises à Genève représentent 1 milliard du budget de l’Etat

 

Conséquences :

  •  Aggravement de la crise de l’immobilier à Genève, car lorsqu’une multinationale s’installe, les employés doivent trouver un logement pour chacun. Avec un haut revenu, ces employés payent plus chers les loyes afin d’y accéder. Cela va contribuer à augmenter le prix de l’immobilier.

 

  • L’avenir des multinationales à Genève est très indécis, car actuellement l’union européenne veut que la Suisse fasse des efforts en matière de fiscalité. Cela peut bien évidemment affecter l’économie du canton de Genève, car si le taux d’mposition (l’impôt sur le benéfice) devient trop élevé, les multinationales n’auront plus aucun intérêt à rester à Genève et décideront de se délocaliser vers des pays avec une taux d’imposition moins bas.

 

  • La solution serait de généraliser les statuts, c’est-à-dire de revoir les règlements qui touchent au domaine de la fiscalité par rapport aux multinationales.

 

 

Type de multinationales à Genève :

 

  • Des nouvelles réformes économiques à Londres, on contribue à attirer plus de multinationales travaillent dans le secteur pétrolier et dans les matières premières à venir à Genève.

 

  • Genève est la deuxième ville avec le plus de multinationales derrière Londres.

 

  • Genève a un taux d’imposition bas. Cela veut dire que les impôts sur le bénéfice à payer ne sont pas trop élevés par rapport à nos voisins européens. Donc le choix ne pas trop difficile pour une multinationale lorsqu’elle doit choisir un pays pour s’installer dans le but d’économiser de l’argent sur leur bénéfice.

 

 

Ensuite, il y a eu un deuxième interview avec un jeune politicien genevois du parti PLR( Parti Libéral Radical, Adrien Genecand.

 

C’est un politicien qui travaille dans une banque connue mondialement, UBS.

 

L’interview était court, mais précis.

 

Deux points importants sont ressortis de l’interview :

 

Le premier point, la création d’emplois :

Avec la venue d’une multinationale, ce sont des emplois qui sont crées et pas seulement par la multinationale. Ce sont aussi les entreprises en partenariat avec la multinationale qui va devoir créer des emplois pour s’adapter à la grandeur du marché.

 

Le deuxième point, la fiscalité :

De plus, cela va générer des profits pour les finances du canton de Genève.

 

En conclusion, on peut dire que du point de vue de Monsieur Genecand, une multinationle apporte divers avantages lorsqu’elle s’installe dnas région.

Comments :

  1. renaudchristin dit :

    Tout cela est extrêmement flou ! De la structure svp. Que vous ont dit vos interlocuteurs à propos de votre problématique et de vos hypothèses ?

    Les chiffres relevés ne correspondent pas à ceux de l’introduction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *