E. Mode vestimentaire – Développement – Historique (1980-2012)

16/03/2012

Depuis le milieu du XX ème siècle, la mode s’est construit une image de phénomène de société. Plusieurs créateurs se sont petit à petit transformés en personnages publics et se sont rapprochés du consommateur type comme par exemple, Giorgio Armani et Gianni Versace. Leurs créations ont été vendues à des grandes chaînes de magasins et se sont donc uniformisées, simplifiées.

Dans les années 80, les tops models font leur apparition : ce sont les nouveaux visages de la mode. Des femmes et des hommes aux mensurations parfaites dont les sourires sont figés deviennent les idoles des jeunes et les emblèmes des marques.

Bien qu’ils aient été confinés seulement aux podium de la grande Couture, les mannequins de popularisent petit à petit dans les journaux spécialisés pour les adolescents. C’est à ce moment là qu’ils deviennent véritablement des stars, comme Cindy Crawford et Claudia Schiffer.

A la suite des chanteurs et des acteurs de cinéma, une nouvelle génération commence à idolâtrer des « physiques », qui semblent avoir pour seule fonction la perfection de leur corps. A côté de cela, naît alors l’anorexie et l’obésité. Vient alors le premier malaise à cause des mannequins ; en effet, tous les jeunes veulent leur ressembler en ayant un corps « parfait ».

Une mode rebelle fait son entrée dans les années 80. Elle sert à s’indentifier par rapport aux autres groupes : ce sont des mouvements souvent idéologiques et politiques. (Punks, Gothiques, New Wave…)

Des célébrités s’identifient également à ce genre de mode, tel que le chanteur de Cure (Robert Smith) avec un look gothique et maquillage voyant. Il sera suivi par de nombreux amateurs qui s’habillent en noir et portent du rouge à lèvres rouge vif. C’est la naissance du « New Wave », dont s’en suit le gothique. Celui-ci est représenté par Marilyn Manson ou encore Christian Death. La couleur des vêtements et le maquillage sont identiques mais les gothiques portent aussi des robes médiévales et des sorcières.

Dans les années 2000, les marques apparaissent et deviennent un phénomène international. C’est la première fois que le nom du fabricant est plus important que la coupe du vêtement. Les marques en usent alors et même en abusent. Bien évidemment, la publicité est responsable de ce phénomène. Elle incite alors les adolescents à ressembler à son idole en portant tel ou tel vêtement.

Le sport est le premier à créer un culte grâce à des marques présentes sur tous les maillots et chaussures des joueurs de foot. L’idée est de créer des chaussures de sport servant au citadin ordinaire. Adidas, Puma et Nike commencent à vendre ce concept et n’hésitent pas à faire appel aux plus grandes personnalités, sans penser aux coûts entraînés.

Aujourd’hui, la publicité des stars n’est plus seulement limitée au monde du sport et les marques font des contrats avec des comédiens, des chanteurs, des présentateurs de télévision, etc.


Sommaire      Actuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *